4/18/2020
2020-04-18T20:11:00+02:00 Blog

L'industrie agroalimentaire dans le monde et l'IoT

Auteur : Actualité industrie  | Date : avril 18, 2020  | Catégories :          

Les grandes innovations technologiques de ces dernières années provoquent des bouleversements dans l'ensemble de l'économie. L'une des plus marquantes a été l'essor de l'Internet des objets (ou IoT). Ces appareils, qui sont connectés à Internet pour recueillir et stocker d'énormes quantités de données concernant par exemple la température et l'humidité du sol, peuvent apporter de nombreux avantages aux usines agroalimentaires. Ci-dessous, nous aborderons quatre des principales façons dont la technologie IdO ( ou internet des objets ) permet à l'industrie agroalimentaire de bénéficier de ces avantages.

l'industrie agroalimentaire et l'IdO

1. Un nouvel appui pour la maintenance prédictive

Les applications de maintenance prédictive de l'IoT sont très répandues dans les différents secteurs d'activité. Elle consiste à mettre en œuvre des dispositifs IdO qui suivent et stockent différentes variables associées à une pièce de machine précise, comme la température de fonctionnement, la synchronisation et les vibrations. Le système IoT analyse par la suite ces informations à l'aide d'algorithmes spécialisés ainsi que de données historiques afin de prévoir efficacement le moment où la machine a besoin d'être entretenue ou lorsqu'elle est sur le point de tomber en panne.

Certains systèmes de maintenance préventive sont même capables d'arrêter les machines menacées de défaillance, ce qui réduit les risques de blessures ou de dommages au point de nécessiter des réparations plus importantes. Grâce à cette technique, les entreprises de l'industrie agroalimentaire peuvent réduire ou éviter les temps d'arrêt dus à une panne ou à un dysfonctionnement de la machine, tout en réduisant le coût global de la maintenance. Pour les grandes entreprises industrielles de transformation des aliments comme pour les petites entreprises alimentaires qui dépendent fortement de machines uniques, ce changement pourrait leur permettre de réaliser d'importantes économies.

2. L'IdO fournira un accès à distance

L'un des principaux avantages des systèmes numériques basés sur l'IdO est qu'ils permettent au personnel d'accéder à distance aux systèmes sensibles, sans être sur place.

Par exemple, grâce à l'accès à distance a des systèmes vitaux, les travailleurs pourront ajuster la température dans les entrepôts frigorifiques, évitant ainsi la perte de produits et d'autres denrées alimentaires sensibles face aux mauvaises conditions environnementales. Grâce à la technologie à distance, il est possible d'alerter les membres de l'équipe lorsqu'une livraison de produits frais est arrivée, ce qui permet de réduire le temps d'attente pour le traitement des cargaisons et de diminuer les risques de fraude ou de dommages.

3. La diminution du volume de déchets

Chaque année, de grandes quantités de nourriture sont gaspillées. Selon le National Resource Defense Council, environ 40 % de la nourriture est gaspillée. La technologie IdO pourrait contribuer à réduire ce niveau de gaspillage.

Par exemple, des capteurs IoT pourraient être placés dans les palettes immédiatement après la récolte et être réglés pour suivre de près deux informations : le temps et la température, deux des facteurs les plus importants lorsqu'il s'agit de savoir combien de temps il reste aux produits avant qu'ils ne se gâtent.

Lorsque les palettes arrivent à l'entrepôt, l'équipe dispose d'une multitude d'informations qui peuvent être analysées en utilisant des algorithmes basés sur l'IA pour identifier les palettes les plus susceptibles de se détériorer sans attention particulière. L'équipe d'entreposage peut alors apporter à cette palette une humidité supplémentaire ou des températures plus basses, selon les besoins, afin de la garder fraîche le plus longtemps possible.

Par la mise en œuvre de la technologie IdO qui permet de réduire le gaspillage alimentaire, associée à d'autres technologies industrielles capables de traiter des éléments tels que les eaux usées, l'industrie agroalimentaire est en mesure de faire baisser le volume global de gaspillage, ce qui lui permet de réaliser des économies et de réduire les ressources consacrées aux produits qui n'arrivent pas sur le marché.

4. Une meilleure traçabilité des aliments

Avec la mondialisation croissante des marchés et l'intérêt croissant des consommateurs pour connaître l'origine et la façon dont leurs aliments ont été cultivés, le marché de la traçabilité alimentaire a connu une croissance rapide. Ce marché permet aux entreprises de production et d'approvisionnement alimentaire de suivre et de communiquer la manière dont leurs aliments ont été cultivés et le lieu où ils ont été produits.

Ces changements ont aussi mené à la mise en place de nouveaux programmes, tel que l'initiative de traçabilité alimentaire de Walmart, qui exige la collecte de quantités importantes de données par les fournisseurs qui fournissent à Walmart des aliments végétaux.

Les dispositifs IoT peuvent efficacement automatiser une certaine partie de cette collecte de données, en permettant de suivre la provenance des produits, la manière dont ils ont été transportés et le type de conditions environnementales auxquelles ils étaient soumis. Ainsi, les acheteurs peuvent être sûrs de savoir d'où viennent leurs aliments et comment ils ont été produits.

Assurer la formation du personnel à l'utilisation de la technologie de l'internet des objets

Comme dans le cas de toute nouvelle technologie, il y a une courbe d'apprentissage liée aux dispositifs IdO. Une mauvaise gestion de ces dispositifs pourrait augmenter le temps nécessaire à la mise en œuvre des solutions IoT dans le flux de travail. Dans l'ensemble, il est judicieux d'impliquer le personnel informatique dans le programme de formation si l'on s'attend à ce que les travailleurs interagissent régulièrement avec les dispositifs ou les plateformes IdO.

En effet, les travailleurs auront probablement accès à plus de données qu'ils n'en ont l'habitude. Les responsables doivent être prêts à montrer aux membres de l'équipe quelles sont les nouvelles données disponibles et à les former à l'utilisation de ces données pour faciliter la planification et les prises de décision.

Il pourrait également être judicieux de prévoir une période de transition, pendant laquelle les travailleurs puissent s'adapter à la nouvelle technologie.

Comment les entreprises agroalimentaires peuvent acquérir l'IoT

Les dispositifs IoT ont le potentiel d'améliorer un grand nombre de processus de l'industrie agroalimentaire. Grâce à l'amélioration des données et à l'accès à distance que ces dispositifs permettent, les entreprises de l'industrie agroalimentaire peuvent plus facilement tracer les aliments, réduire les déchets et mieux assurer la maintenance prévisionnelle des machines et des équipements critiques. Toutefois, ces dispositifs peuvent requérir une formation supplémentaire des employés pour être efficaces, ce qui signifie que tout le monde devrait apporter sa contribution.

Voir aussi : Le futur de la maintenance industrielle : la réalité virtuelle et la réalité augmentée


Voir d'autres articles interresants