4/13/2020
2020-04-13T16:50:00+02:00 Actu

L'industrie française pourrait reprendre en toute sécurité, selon l'UIMM

Auteur : Actualité industrie  | Date : avril 13, 2020  | Catégories :            
Le dimanche 12 avril 2020, le lobby français de la métallurgie UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie), qui représente plus de 42.000 entreprises françaises de différents secteurs, a annoncé que les entreprises françaises des secteurs de l'aéronautique, de l'automobile et de la sidérurgie, sont prêtes à travailler à nouveau en toute sécurité et "dans de parfaites conditions d'hygiène". Alors qu'un certain nombre de poids lourds de la deuxième plus grande économie du bloc touché par la pandémie se sont préparés à prolonger le confinement pour la deuxième fois après le 15 avril.

En outre, dans son discours final, le président français Emanuel Macron devait prolonger la période du confinement nationale forcée, qui doit avoir lieu lundi soir (13 avril). Pendant ce temps, l'économie française se préparait à un arrêt prolongé au moins jusqu'à la première semaine de mai. Dans une interview au journal français Le Parisien, le président de l'UIMM, Philippe Darmayan, a déclaré dimanche (12 avril) : "L'industrie est dans une situation très préoccupante après 24 jours de fermeture".

Cela ne peut pas prendre longtemps... Aujourd'hui, nous savons comment faire fonctionner nos ateliers en toute sécurité et nous sommes prêts à les redémarrer dans de parfaites conditions d'hygiène. Nous avons besoin d'un plan de relance... pour y voir clair. Il doit être construit rapidement.

N'ajoutons pas un drame économique et social à la catastrophe sanitaire. J'attends du président qu'il nous dise : "Vous êtes essentiels pour la nation" ; "Je comprends que vous puissiez vous organiser face à la crise"
, ajoutant qu'une prolongation de la fermeture forcée entraînerait une série de faillites.

Voir d'autres articles interresants