5/02/2020
2020-05-02T04:26:00+02:00 Actu

Les Français sont encouragés à acheter plus de fromage

Auteur : Actualité industrie  | Date : mai 02, 2020  | Catégories :        

"2000 tonnes de fromage devaient quitter nos caves en avril, dont 1500 sont encore en stock."

l'excès de fromage en france

Les Français sont encouragés à manger plus de fromage car les ventes de fromages traditionnels ont chuté de plus de 60 % lors de l'épidémie de COVID-19.

Lors d'un communiqué de presse diffusé précédemment par Insider, France Terre de Lait, a souligné les problèmes auxquels les producteurs de fromage sont confrontés face aux difficultés similaires des industries alimentaires partout dans le monde. Dans une version traduite du communiqué, ils affirment que les consommateurs ont "évité les aliments "plaisir", y compris leur plateau de fromage". Ils ont également noté que l'industrie voit un changement dans la demande - les fournisseurs se précipitent pour garder des produits comme le lait dans les épiceries mais ont vu un surplus de produits comme les fromages à cause des fermetures de restaurants et de marchés en plein air.

Le communiqué mentionne des fromages français traditionnels et délicieux comme le Saint-Nectaire, le Reblochon, le Cantal et le Camembert comme quelques-uns des produits touchés. Ils ont donc lancé une campagne intitulée "Fromagissons", une contraction des mots "Fromage" et "Agissons" qui se traduit par "Agissons pour le fromage".

La campagne est conçue pour appeler les Français à acheter plus de fromage afin d'aider les producteurs laitiers et les fromageries traditionnelles à rester en activité. Ils demandent également aux acteurs de l'industrie laitière de travailler ensemble pour apporter des changements et maintenir la chaîne d'approvisionnement en mouvement.

"Ce sont toutes les femmes et tous les hommes du secteur qui peuvent se mobiliser et travailler ensemble pour que la France reste celle des 1000 fromages", indique le communiqué.

Un plan de réouverture des marchés en France le 11 mai pourrait contribuer à atténuer le choc, mais c'est à cette date que Michel Lacoste, président de la CNAOL, une organisation qui représente 45 producteurs laitiers traditionnels du pays, a déclaré à la publication Agri Culture que les stocks de fromage sont sur le point d'expirer.

"Nous devions sortir deux mille tonnes de fromage de nos caves en avril, alors qu'il nous en reste encore 1.500. Si elles ne sont pas distribuées avant le 11 mai, ces fromages seront périmés", a-t-il déclaré.

Pour l'instant, M. Lacoste a déclaré à la publication Les Echos que les fromagers cherchent des moyens de vendre leurs excédents à bas prix afin de les donner aux pauvres, en plus de l'appel marketing lancé aux gens pour qu'ils achètent des fromages traditionnels dans les épiceries locales.

Voir d'autres articles interresants